AU-DELÀ DU CRÉPUSCULE par George Fuller

En conformité avec le mandat du MAM qui consiste à préserver l’héritage aéronautique québécois et canadien, je suis particulièrement fier de vous présenter cette nouvelle rubrique de notre site Web. Nous allons progressivement y publier des articles et présentations du célèbre historien en aéronautique québécoise George Alexander Fuller. Ses recherches et publications sur les premiers développements de l’aviation au Québec ont permis de préserver d’importants aspects historiques qui autrement auraient disparu à jamais.

George a été un membre honoraire et un conseiller auprès du MAM depuis sa fondation en tant que Centre canadien du patrimoine aéronautique (CCPA) en 1998.

Je remercie George d’autoriser le MAM à partager son oeuvre avec les passionnés d’aviation et de nous permettre de devenir le dépôt où son oeuvre sera préservée et mise à la disposition des chercheurs. Je vous invite donc à parcourir ces nombreux récits concernant l’histoire de l’aéronautique québécoise et canadienne, tous aussi passionnants les uns que les autres.

John Lawson, président

 

A propos de George Fuller

 

 

Série au-delà du crépuscule

No 1  Les premiers vols d’hiver à Montréal

Ceci est sans doute un bon moment pour jeter un coup d‘œil en arrière sur les débuts du vol d’hiver  au Québec. À l’automne 1917 il fut décidé de transférer la formation de pilotes du Royal Flying Corps à des aéroports américains au Texas jusqu’au printemps suivant. Voir la suite..


 

No 2  Un Pou-du-Ciel à Saint-Hubert

Au printemps 1935, les enthousiastes qui allaient à Saint-Hubert pour regarder les envolées ont eu quelque chose de nouveau à contempler: un avion qu’ils pourraient construire à la maison, même durant la crise économique du temps.
Voir la suite..


 

No 3  Les pilotes canadiens de la Première Guerre mondiale

Le Jour du Souvenir, je me suis rappelé d’un livre, considéré par plusieurs comme étant le meilleur écrit sur le sujet de l’aviation durant la Première Guerre Mondiale. “Winged Victory” par Victor M. Yeates fut publié en 1934, et réimprimé en 1961. Voir la suite..


 

No 4  Des passagers de Montréal en Zeppelin

Le MONTREAL DAILY STAR du 30 octobre 1913 publiait une entrevue avec un Montréalais qui avait accompli un voyage aérien dans un Zeppelin lors d’une récente visite en Europe.  Voir la suite.. 


 

No 5  Le Comte Henry de la Vaulx et la Fédération Aéronautique internationale

Comte Henry de la Vaulx, alors président de la Fédération Aéronautique Internationale (FAI), arrive à l’aéroport de St-Hubert le 15 avril 1930.  Parti de New York via Albany sur un vol de la Canadian Colonial Airways, il poursuit un parcours promotionnel,  principalement par la voie des airs, parcours qui avait débuté en France, suivi d’escales en Afrique et en Amérique du Sud. Voir la suite..


 

No 6  Les représentants internationaux de l’OACI à Montréal

Le 21 novembre 2000, on célébrait le 217e anniversaire du tout premier vol en ballon avec passagers. À cette date en 1783, les Montréalais pouvaient confirmer l’heure en observant à la Place d’Armes l’horloge située au-dessus de l’entrée du Vieux Séminaire de Saint-Sulpice. Voir la suite..


 

No 7  L’histoire d’un Fairchild FC-2 “Razorback”

À la fin d’octobre 1927, le deuxième monoplan Fairchild FC-2 acquis par le ministère de la Défense nationale prit son envol du champ d’aviation du fabricant à Farmingdale, New York, en direction de l’aéroport de Rockliffe à Ottawa. Il était piloté par le commandant d’aviation John Henry Tudhope. longerons, avait une forme qui avait inspiré le sobriquet “Razorback”. Voir la suite..


 

No 8  Premiers exploitants de DC-2 et de DC-3 au Québec

Au Québec, nous avons la chance d’avoir un Douglas DC-3. La série Douglas Commercial d’aéronefs a fortement contribué au développement du transport aérien ici et à travers le monde. Jetons un coup d’oeil sur son arrivée au Québec
Voir la suite..